תרגום פיננסי

Traduction financière

Pour obtenir un devis, contactez le 01 79 97 66 90

Les documents financiers sont le pilier de toute organisation. Ils en permettent la gestion face aux divers organismes liés à ses activités quotidiennes : ses employés, ses fournisseurs, les banques et les établissements financiers, les investisseurs, les actionnaires et les organismes gouvernementaux.

Les documents nécessitant une traduction financière sont variés :
-les rapports financiers trimestriels /annuels
-les bilans annuels /  les prévisions
-les émissions en bourse
-les rapports d’audits / les rapports de fonds d’investissement
-les émissions publiques
-les fiches de salaire
-les analyses de marché
-les études de faisabilité
-les documents bancaires et de divers établissements financiers
-les logiciels professionnels pour des sociétés publiques et privées, les organismes à but non lucratifs, les banques, les compagnie d’assurance, les établissements d’investissement etc.

L’importance de la traduction financière

L’ère de la mondialisation et du partenariat international a fortement contribué au nombre grandissant d’entreprises françaises étendant leurs activités aux marchés de pays étrangers. Cette collaboration avec des sociétés dans le monde implique la transmission de rapports financiers aux établissements avec lesquels elles entretiennent une activité commerciale dans une autre langue. Ainsi, la traduction de documents financiers par des traducteurs spécialisés s’est progressivement fait ressentir. Toute entreprise se pose alors des questions pertinentes.
Choisiriez-vous un avocat débutant pour vous représenter lors d’une plainte de pratique commerciale d’une valeur de quelques centaines de milliers d’euros? Remettriez-vous la gestion des finances de votre société entre les mains d’un stagiaire comptable ? Qu’en est-il de la traduction dans le domaine de la finance ? Une traduction financière confiée à des traducteurs professionnels expérimentés peut faire la différence entre un contrat profitable et réussi et un échec cinglant.

Nos services de traduction de documents financiers

La traduction financière est un domaine complexe et ramifié. Elle nécessite une connaissance approfondie et un savoir précis sur l’usage des différents documents et rapports, des procédures relatives à ces documents et principalement sur la compréhension approfondie du vocabulaire financier dans la langue d’origine et dans la langue ciblée. Chaque langue possède sa terminologie comportant des termes uniques et spécifiques à la langue / au pays.

En outre, le traducteur financier doit traduire des documents importants et sensibles utilisés à plusieurs reprises, comme la gestion financière et commerciale de l’organisme réalisant le rapport. Les documents financiers de chaque pays sont gérés par une régulation financière d’usage qui lui est propre, par des règles de comptabilité et des bilans financiers d’usage localement. Dans le cas d’entités soumises à la loi sur les valeurs mobilières, les documents financiers sont également gérés conformément aux normes comptables et aux règles comptables internationales (IAS, IFRS entre autres), et requièrent l’utilisation exacte des termes requis par ce même règlement. Ces normes peuvent différer d’un pays à l’autre, et souvent même dans un même pays sur diverses périodes. Le changement d’une méthode comptable peut parfois grandement influencer les résultats d’une organisation dans ses rapports financiers.
Le traducteur financier doit donc être expérimenté et posséder les connaissances requises quant aux normes, aux règles et aux règlementations comptables. Il pourra ainsi s’assurer du bon choix de la terminologie professionnelle adéquate tout optant judicieusement pour les termes d’usage de chacun des domaines précis.

Un facteur supplémentaire quant à l’importance d’une traduction financière rigoureuse et précise réside dans les conséquences juridiques pouvant être engendrées par une traduction erronée. La collecte de fonds d’investisseurs de pays étrangers sur la base d’informations financières en partie fausses et trompeuses peut constituer une violation grave de la loi. Souvent, il s’agit d’une formulation juridique dans laquelle la moindre imprécision de traduction peut altérer son contenu. C’est pourquoi le traducteur doit faire preuve d’une grande vigilance. Par exemple, la traduction de la phrase suivante :
The balance on April 1, 2012 is… »
Doit être :
« Le bilan au 1er avril 2012 est…. »
Juste deux mots mal traduits comme « le bilan jusqu’au 1er avril 2012 est… » peuvent donner lieu à des poursuites en justice, puisque la signification de cette traduction est que le bilan est également correct pour le 31 mars 2012. Si le bilan comprend une transaction réalisée le 1 avril 2012, il s’agit alors d’une violation de la loi sur les valeurs mobilières.

Globus Translations – nos traducteurs experts en finance

Chez Globus Translations, nous comprenons l’importance cruciale de ces documents sensibles. C’est pourquoi nous nous assurons que vos traductions financières soient réalisées uniquement par des spécialistes expérimentés dans le domaine linguistiques et financiers. Un grand nombre de traducteurs dont nous utilisons les services possède une véritable expérience financière pratique, qu’il s’agisse de comptabilité, de marché financiers ou d’’expertise.
Nous les avons recrutés sur la base d’un processus strict et rigoureux de sélection destiné à nous assurer de leurs compétences financières et de leur maîtrise dans les langues d’origine et cibles, ainsi que leur capacité à fournir des traductions fiables et professionnelles.
Nous serons heureux de vous présenter notre méthode de travail.
Contactez notre équipe de conseillers pour que nous puissions en apprendre plus sur vos exigences.

Pour obtenir un devis, contactez le 01 79 97 66 90

Votre nom (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Votre e-mail (obligatoire)

Objet

Votre message

Pièce jointe

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?